Moro Sphinx

Où l’observer ?

On le rencontre dans des milieux très variés : jardins, parcs, haies, villages jusqu’en montagne.

Comportement

Il a une particularité qui est de ne pratiquement jamais se poser quand il se nourrit et vole comme un colibri en battant des ailes. Il peut voler à 55 km/h. Il possède une longue trompe qui lui permet d’aller chercher le nectar au cœur des fleurs.

Informations sur ce drôle d’animal

Le Moro-sphinx appartient à la famille des Sphinx (Sphingidae). Il en existe 24 espèces en
France. Ce sont des papillons classés dans les hétérocères (papillons de nuit) parmi lesquels certains volent au crépuscule ou la nuit et 3 espèces volent uniquement durant la journée dont le Moro-sphinx. Il vole de mai à novembre les années chaudes. Certains migrent du sud vers le nord. Si l’hiver est doux, certains individus peuvent hiverner. La chenille présente une corne, comme tous les Sphinx, et vit sur les gaillets en particulier.
Deux autres espèces lui ressemblent un peu par la taille et le mode de vol diurne mais présentent des ailes en partie transparentes et sont moins courantes : le Sphinx de la scabieuse (Hemaris tityus) et le Sphinx du chèvrefeuille (Hemaris fuciformis).
Par le nombre de fleurs visitées, il participe aussi activement à la pollinisation.

Et pour voir la chenille et plus d’informations rendez vous sur ce site : https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/54829

Ajouter directement une observation