Chave-souris dans la cave !

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #1579

    Lise
    Participant

    Bonjour à toutes et à tous,
    Hier je suis descendue à la cave et je vois quelques chose qui pend du plafond. Serait-ce une chauve-souris ? J’ai suspendu mon souffle me suis approchée et il était bien question de cela. Je suis vite repartie, pour ne pas la déranger. Nous les voyons en vol, mais jamais au repos.
    Ce matin, j’y suis retournée, avec de quoi la photographier. Elle m’attendait au même endroit. Quelques clichés et je me suis éclipsée.
    Sur la dernière photo, je tiens un bouchon, et suis tout près d’elle, afin de donner une idée de la taille.
    Je vais tenter d’y aller vers 16h pour voir si elle est réveillée. Mon appareil photo est indisponible en ce moment. J’espère que je pourrai suffisamment l’approcher. Je croise les doigts.
    Voici les premières photos. 🙂

    Attachments:
    You must be logged in to view attached files.
    #1583

    Lise
    Participant

    Voici d’autres photos. La première est prise au flash et les suivantes sans flash pour ne pas déranger le petit animal. Je n’ai toujours pas mon appareil photo, donc la qualité n’est pas optimale.
    Mais après la première photo, la chauve-souris a replié ses oreilles… Il s’agit peut-être d’un Oreillard ?
    Je vais soumettre les photos au site de Chauve-Souris Auvergne.
    A bientôt avec un nom peut-être 🙂
    Lise

    Attachments:
    You must be logged in to view attached files.
    #1588

    Bonjour,

    En effet, il s’agit bien d’un Oreillard sur la photo. Il n’est pas essentiel d’aller jusqu’à la détermination de l’espèce (Oreillard roux ou Oreillard gris), le groupe étant suffisant.
    C’est une chauve-souris qui plaque ses oreilles contre son corps lorsqu’elle dort. Cela lui évite de perdre de la chaleur.

    La position de ses oreilles permet également d’évaluer le stress de l’animal :
    – Totalement repliées contre le corps, il dort.
    – Recroquevillées au dessus de la tête, situation de stress.
    – Totalement alerte, prête à s’envoler.

    Pour ce qui est des photos, le flash est à bannir des pratiques, puisque certaines chauves-souris sont ultra sensible à la lumière. Un flash pourrait provoquer un arrêt cardiaque. Si vous avez besoin d’éclairer l’animal pour des raisons de nécessités, il faudra utiliser des lumières indirectes et ne jamais pointé un faisceau directement dessus.

    Dans l’absolue, c’est une observation intéressante. N’hésitez pas à la reporter dans l’onglet « Enquête sur les chauves-souris ».

    Cordialement,
    Florence Crombecque
    Salariée au sein de Chauve-Souris Auvergne
    06 99 75 99 16
    f.crombecque@chauve-souris-auvergne.fr

    #1590

    Lise
    Participant

    Bonjour Florence,
    Merci pour votre réponse.
    J’ai posté l’observation dans l’enquête sur les chauves-souris. 🙂
    Malheureusement, elle n’est pas restée… à moins qu’elle n’ait changé de place. Il y a une mini-cave dans notre cave, qui est complètement obscure. J’espère qu’elle s’est abritée là. Mais je n’ose l’éclairer à la torche, je ne voudrais pas la tuer… déjà que je l’ai flashée ! :/
    Bonne soirée,
    Lise

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.